S'éveiller à sa Puissance Créatrice pour être pleinement Soi

  • Google+
  • LinkedIn
  • YouTube

Un adulte créatif est un enfant qui ne s’est pas oublié

 

Un adulte créatif est un enfant qui ne s’est pas oublié

Posté par Danièle Péralez dans Blog, Développement Personnel, du Moi au Soi, Eveil & Spiritualité 09 Nov 2017

Lorsqu’on découvre les principes de la Loi d’Attraction et que l’on commence à les appliquer pour soi, à en voir ou à en ressentir les bénéfices concrets, soit au travers d’une situation qui se débloque, d’un conflit qui se pacifie, d’opportunités professionnelles qui se présentent à nous, ou d’une rencontre amoureuse en laquelle on n’osait plus croire, on se retrouve alors tel un enfant dans un magasin empli de jouets, à qui l’on dit : Vas-y regarde, tu peux avoir tout ce que tu veux, l’emporter chez toi ; il t’es juste demandé de choisir ce qui te fait vraiment le plus plaisir.
L’enfant demande C’est vrai ? J’ai vraiment le droit de choisir ce que je veux et de l’emporter chez moi ?

Le plus difficile pour l’enfant ne sera pas de croire mais de choisir.
Le plus difficile pour l’enfant devenu adulte sera de croire et de choisir.

 

Le choix est la liberté.

 

Plus je me suis intéressée à la loi d’Attraction et plus j’ai compris que derrière la simplicité apparente de ses principes, toute la puissance de cette loi était à saisir dans la subtilité et dans la profondeur vers laquelle elle nous invite à voyager à l’intérieur de nous-même. Si cette loi est aujourd’hui largement divulguée, ce serait à mon sens une erreur de penser que parce qu’elle est simple à comprendre, elle ne mérite pas qu’on lui consacre de l’étude et de la pratique.

La connaissance sans l’expérience n’est que nourriture pour l’esprit.
La connaissance enrichie de l’expérience ouvre le chemin.

Comme l’enfant dans le magasin de jouets, j’ai été tentée de tout vouloir, là tout de suite, sans véritablement me questionner sur le pourquoi de mes désirs, sans chercher à voir derrière chacun d’eux lesquels de mes besoins je cherchais à satisfaire.

Au travers de mes recherches sur la Loi d’Attraction, j’ai entendu certaines voix expertes inviter à ne se poser aucune limite quant à ce que nous pouvons demander et recevoir, et à voir grand voire très grand, dans nos objectifs, sans nous soucier du pourquoi, du pour quoi ni du comment.

Personnellement je me suis plus naturellement reconnue dans des voix qui expliquent que ce qui nous tient éloignés de la pleine réalisation de notre idéal de vie, et du plein épanouissement de notre être, relève le plus souvent des limites que notre esprit humain, notre mental a fabriqué, et en lesquelles nous croyons sans discernement.  Si la Loi d’Attraction fonctionne indépendamment du fait que l’on y croit ou pas, la compréhension et l’intégration de ses principes dans notre vie quotidienne, sont des moyens de dépasser les limites que nous nous sommes fixées.

La loi en tant que tel est déshumanisée ; elle n’a ni conscience, ni jugement, ni notion du bien ou du mal, ni passé, ni présent, ni futur. En revanche elle est au service de l’Humain et de l’Humanité.

Le comprendre m’a permis de voir en cette loi et ses principes tout un champ de possibles que je n’aurai pu imaginer. Mais pour le perce-voir il m’a fallu conjointement lever des voiles sur certaines croyances, illusions, et blessures, reconnaître et aimer chaque part, chaque sous-personnalité qui me composent, redéfinir les contours de ce qui fait sens dans ma vie, aligner mes pensées, mes attitudes, mes comportements, mes paroles, mes actes, mes intentions dans une recherche de cohérence.

La Loi d’Attraction nous invite à reprendre le contrôle de notre vie en nous interrogeant sur là où nous souhaitons la mener, sur l’intention supérieure qui nous pousse à activer puis à déployer notre pouvoir créateur, à nous demander ce que désirons créer, pour quelles raisons et dans quel but, à nourrir enfin une foi indéfectible en l’existence d’une Supraconscience reliée à notre Conscience supérieure et à nous laisser guider par Elle.

 

 

Le But

Quand nous avons dépassé les savoirs, alors nous avons la Connaissance.
La raison fut une aide ; la raison est l’entrave.

Quand nous avons dépassé les velléités, alors nous avons le Pouvoir.
L’effort fut une aide ; l’effort est l’entrave.

Quand nous avons dépassé les jouissances, alors nous avons la Béatitude.
Le désir fut une aide ; le désir est l’entrave.

Quand nous avons dépassé l’individualisation, alors nous sommes des Personnes réelles.
L’ego fut une aide ; l’ego est l’entrave.

Quand nous dépasserons l’humanité, alors nous serons l’Homme.
L’animal fut une aide ; l’animal est l’entrave.

Transforme ta raison en une intuition ordonnée ; que tout en toi soit lumière.
Tel est ton but.

Transforme l’effort en un flot égal et souverain de force d’âme ; que tout en toi soit force consciente.
Tel est ton but.

Transforme la jouissance en une extase égale et sans objet ; que tout en toi soit félicité.
Tel est ton but.

Transforme l’individu divisé en la personnalité cosmique ; que tout en toi soit divin.
Tel est ton but.

Transforme l’animal en le conducteur des troupeaux ; que tout en toi soit Krishna.
Tel est ton but.

Transforme l’animal en le conducteur des troupeaux ; que tout en toi soit Krishna.
Tel est ton but.

 

Extrait de  LA MÈRE   Pensées et Aphorismes de Sri Aurobindo

 

Partagez sur 

Postez un commentaire

Inscrivez-vous et recevez mon InfoLettre mensuelle