S'éveiller à sa Puissance Créatrice pour être pleinement Soi

  • Google+
  • LinkedIn
  • YouTube

Nous avons tous une action sur la chance

 

Nous avons tous une action sur la chance

Posté par Danièle Péralez dans Bien Être en Soi, Blog, Eveil & Spiritualité 08 Sep 2017

La chance se rayonne et se partage.

La chance a ceci de particulier, qu’elle avance parfois de façon masquée. Ainsi lorsqu’elle s’approche de nous sous des aspects qui en apparence nous sont défavorables, nous ne savons la reconnaître, car nous restons au niveau des apparences, sans chercher à voir ce qui se cache derrière.

Notre perception de nous-même, de notre vie, de la vie en général nous pousse à classer, à étiqueter les événements, les situations en deux grandes catégories : bon ou mauvais, sans chercher à voir au-delà de cette perception ce qui a pu provoquer l’événement, ni à pousser notre curiosité pour savoir ce que nous avons à en apprendre.

Lorsqu’on interroge les gens sur leur réussite, leur succès, leur bonheur, on trouve toujours à l’origine un événement plus ou moins malheureux, une épreuve de la vie, une grande souffrance, que ces personnes ont su accepter puis transcender, et qui au fil du temps s’est révélée être l’occasion d’un dépassement de soi, d’une révélation, d’une création de quelque chose qu’elles n’auraient pu imaginer.

Pensez à ces hommes, à ces femmes qui ont marqué l’histoire de l’Humanité, intéressez-vous à leur biographie et vous verrez que tous ne sont pas nés une cuillère en argent dans la bouche, mais que beaucoup sont passés par des souffrances que l’on ne se souhaiterait pour rien au monde.

 

Déroulez le tapis rouge devant la chance

 

Si nous ne sommes pas tous égaux devant la chance, nous le sommes tous face à notre capacité à travailler avec elle pour faire en sorte qu’elle se manifester dans notre vie.
La chance est d’abord un état d’esprit qui se cultive. Pour cela nous devons apprendre à identifier tout ce qui lui fait obstacle, tout ce qui la bloque et la tient éloignée de nous ; et c’est essentiellement du côté de nos pensées, de nos croyances et de nos émotions qu’il nous faut regarder.

Nous pouvons passer notre vie entière à regretter ce que nous n’avons pas reçu, pas eu, pas pu faire, pas su être. Tout autant que nous pouvons décider de considérer ce qui est, comme une donnée immuable de notre vie, en se disant que chaque jour s’ouvre sur une nouvelle page que nous avons à écrire. Ceci est une question de choix que chacun de nous a la possibilité de faire.

 

Ce que je veux, me veut.

 

Comme toute chose présente sur cette Terre, la chance a sa propre fréquence* vibratoire ; la chance vibre à des fréquences élevées.
Qu’est-ce que cela signifie ?
Cela signifie que nous devons amener notre vibration intérieure au plus près de ces hautes fréquences, et nous y maintenir suffisamment longtemps, pour qu’elles se syntonisent aux fréquences de ce que nous désirons profondément et ardemment dans notre vie. Alors par la force d’attraction présente dans l’Univers, les événements, les circonstances, les rencontres se créent, elles se présentent à nous ; nous disons alors que nous avons eu de la chance, sans forcément avoir conscience de ce que nous avons mis en œuvre sur un plan subtil pour provoquer cette chance.

Prenez une pause et demandez-vous à quand remontent les dernières fois où vous vous êtes dit « J’ai eu de la chance. »  ? Quel visage a pris la chance ? S’est-elle avancée masquée, sous des traits toujours plaisants ? Comment et à quel moment avez-vous pris conscience que c’était la chance qui se manifestait à vous ?

 

Chaque fois que nous faisons un pas vers la chance, elle fait un pas vers nous.

 

Chacun de nous peut se préparer à accueillir la chance dans sa vie, sous quelle que forme que ce soit. La chance peut prendre autant de visages, d’apparences, de formes que nous le désirons, puisque nous sommes le véhicule de notre propre chance.

La joie, l’amour, la gratitude, le pardon, la conscience de soi, de notre unité corps-âme-esprit, de notre alignement entre je suis-je crois-je pense-j’agis-je reçois-je donne, sont des états qui maintiennent la fréquence de notre corps physique, mais aussi de nos corps émotionnel et mental, à un niveau vibratoire élevé, favorisant ainsi l’émergence de la chance.

 

« Ne perdez pas votre fil de lumière. » Christine Singer

La chance c’est aussi du travail, de la persévérance, de la patience et beaucoup de foi en soi et en la Vie. Si la plupart des êtres humains passions autant de temps dans la gratitude pour tout ce qui nous est déjà donné et dans la visualisation claire et la projection de ce que nous désirons, que nous n’en passons à focaliser notre énergie sur le manque, la frustration, la peur, l’insécurité, la plupart d’entre nous aurions déjà réalisé nos rêves les plus grands.

Un état d’esprit se cultive au quotidien. Jour après jour nous pouvons par des rituels*, diriger notre intelligence cérébrale et émotionnelle vers tout ce qui nous maintient dans la joie, l’amour, l’émerveillement, l’harmonie, la paix intérieure.  On pourrait comparer chacun de ces états à un interrupteur ;chaque fois que vous vous branchez sur la fréquence de l’un de ces états, c’est comme si vous allumiez une petite lampe en vous, qui à son tour va en allumer une autre, et ainsi de suite, jusqu’à ce qu’en vous la pleine lumière soit en vous et qu’elle rayonne autour de vous.  La chance qui aime la lumière va se sentir naturellement attirée vers vous. Le plus difficile n’est peut-être pas d’allumer la première lampe, mais de toutes les maintenir allumées en même temps.

 

L’intuition est une précieuse alliée de la chance.

 

L’intuition a son propre langage, sa propre forme d’expression ; elle peut se manifester à travers un rêve, une rencontre, une coïncidence (ou hasard), une perte, un accident de la vie, un titre de film, une lecture, une conversation, un rendez-vous manqué …. L’intuition se fait souvent discrète c’est pourquoi nous devons lui accorder beaucoup d’attention, et surtout désapprendre à douter d’elle, et donc de nous-même.

Selon chacun de nous l’intuition peut se ressentir dans le corps, par un ressenti parfois difficile à identifier mais qui est là comme un signal porteur d’un message. Souvent la plupart des personnes n’y prêtent pas attention, voire ne le perçoivent même pas, soit parce qu’elles n’ont pas appris à être dans la conscience d’elle-même et de ce qu’elles vivent, soit parce qu’elles ne se font pas confiance.

On reconnaît volontiers à la chance son double visage de sorcière ou de déesse. Sorcière lorsqu’elle se manifeste sous des aspects sombres, nous invitant à trouver en nous notre propre lumière. Déesse lorsqu’elle vient à nous parée de ses plus beaux atours, parce que nous avons su lui dérouler le tapis rouge.

Qu’elle soit sorcière ou déesse, la chance est toujours une invitation à une rencontre en profondeur avec soi ; elle nous invite à vivre la transformation intérieure inscrite sur notre chemin de Vie.

 

*fréquence = rayonnement + action

*exemples de rituels pour attirer : le rituel sert de rappel pour se souvenir que nous sommes le véhicule de notre propre chance, et élever notre fréquence intérieure: se maintenir dans la bonne humeur dès le matin par une musique, une phrase de gratitude, quelques mouvements et respirations conscientes pour réveiller notre corps et l’inviter à nous soutenir dans notre journée, rédiger une phrase pour invoquer la chance et la répéter plusieurs fois par jour…

 

 

 

 

Partagez sur 

 

 

 

Postez un commentaire

Inscrivez-vous et recevez mon InfoLettre mensuelle