S'éveiller à sa Puissance Créatrice pour être pleinement Soi

  • Google+
  • LinkedIn
  • YouTube
 

Etat de crise, comment en sortir en douceur?

Posté par Danièle Péralez dans Blog, du Moi au Soi 06 Mai 2016

Voici la Question du Mois qui m’a été adressée par une personne que je vais appeler Patricia.
La question de  Patricia est à mon sens tout à fait en harmonie avec les énergies du  printemps.

Nous le savons tous le printemps est la saison de la re-naissance ; on le voit dans la nature, dans le monde animal, mais on le ressent aussi dans notre corps, c’est comme si l’énergie de notre corps se renouvelait. Le printemps est aussi la saison où les projets, les réflexions que nous avons soigneusement mûris, couvés pendant les longs mois d’hiver peuvent enfin éclore et voir le jour.

Et pour toutes ces raisons, le printemps est aussi tout comme l’automne d’ailleurs, une saison, une transition parfois délicat à traverser pour les personnes qui ne se sentent plus en phase avec elles-mêmes, plus en accord avec ce qu’elles vivent, dans leur vie personnelle ou professionnelle, parfois même les deux.

C’est sans doute ce passage difficile d’un état à l’autre, qu’est en train Patricia.
Patricia me dit dans son mail que depuis plusieurs  semaines elle se trouve plongée dans un état de profonde tristesse, dont elle ne parvient à comprendre la cause, mais qui la rend incapable de mener une vie normale. Son état l’empêche de travailler, elle ne ressent plus aucune envie pour rien. Elle parle d’un profond sentiment de vide, d’inutilité. Alors qu’elle a un mari, des enfants, une famille qui l’aiment, et le lui montrent ; des collègues avec lesquels elle entretient de bonnes relations ; elle sent qu’elle craque, qu’elle se fissure de tous côtés.  

 

Patricia aimerait comprendre ce qui lui arrive ;  est-elle en train de vivre un burn-out, une déprime, à quoi correspond ce passage à vide qu’elle ressent dans sa vie. Elle me demande ce qu’elle peut faire pour s’aider à sortir de cet état qui l’inquiète, elle et son entourage.

Le premier conseil que je vous aurais donné Patricia si vous ne l’aviez déjà fait, aurait été de vous rapprocher de son médecin, ou d’un thérapeute, et de lui faire part de tous les symptômes dont vous me parlez. En marge de cette démarche que vous avez faite, j’ai d’abord envie de vous dire  d’accueillir ce qui vous arrive, sans chercher à résister. Plus on résiste aux événements, plus on en renforce leurs effets.

J’ignore le mot qui sera posé, burn-out, déprime ou autre? et ce n’est pas ce qui à mon sens importe le plus ; ce ne sont que des mots pour qualifier un état de crise. Et la crise a toujours cela de positif, c’est qu’elle nous met face à quelque chose que nous ne voulions pas voir. Elle nous alerte d’un dysfonctionnement au niveau de la façon dont sommes en relation avec nous-même, avec les autres, bref avec la Vie.

Cette chose, ce dysfonctionnement s’est sans doute manifesté à plusieurs reprises, mais vous avez préféré l’ignorer, passer outre, faire comme si vous n’entendiez rien ; il a donc fallu  que cette chose frappe très fort pour qu’enfin vous acceptiez de vous occuper d’elle. Et c’est ce que vous êtes en train de faire. Vous êtes en train de vous occuper de Vous.

 

Alors qu’elle est cette chose qui demande à ce que vous vous occupiez d’elle ?
Et bien je pense que vous l’avez parfaitement identifié, vous la nommez d’ailleurs lorsque vous parlez du vide intérieur que vous ressentez, de ce sens que vous parvenez plus à voir dans  votre vie aujourd’hui –en dehors bien sûr de la joie et de l’amour que vous donnez et recevez de votre famille. Lorsque l’on ressent un vide profond est le signe que la façon dont nous nous sommes « remplis » ne nous a pas nourris intérieurement. Une part de nous est restée dans le besoin, mais dans le besoin de quoi ?

 

On confond très souvent le sens de la Vie, avec le sens de sa propre Vie ; de la même manière que l’on confond aussi réussir dans la Vie, et réussir sa Vie ;  jusqu’au moment où celui-ci se rappelle à nous.
Sans doute est-ce ce qui vous est demandé de travailler à cette étape de votre existence.

Nul ne peut s’épanouir dans sa Vie, s’il ne parvient à saisir le pourquoi il fait les choses.

Ce que je vais vous dire à partir de maintenant à  pour vocation de vous ouvrir quelques pistes de réflexion sur ce qui pourrait vous ramener dans l’en-vie. 

Et pour commencer je vous invite à vous demander de quelle façon avez-vous jusqu’à présent écouté et répondu à vos différents besoins ?

Cette question vous n’allez sans doute pas pouvoir y répondre spontanément.  Rassurez-vous vous n’êtes pas une exception.
C’est un constat, peu de personnes sont en mesure de nommer leurs besoins, et donc encore moins de les définir avec précision.

Et pourtant il est important pour se sentir en harmonie, d’avoir conscience de nos différents besoins et surtout à savoir de quelle façon nous y répondons.

Cette crise Patricia vous oblige à vous poser, et vous envoie ce message : il est temps de te mettre à l’écoute de tes véritables besoins.

 

Nous avons tous des besoins physiques, des besoins de protection et de sécurité, d’appartenance, d’estime de soi, des besoins de réalisation de soi, et des besoins de nature spirituelle.

En prendre conscience est à mon sens la première étape pour se sortir d’un état de crise, et je dirai même qu’il n’est pas nécessaire d’attendre la crise pour nous intéresser à nos besoins.

Je vais vous expliquer pourquoi se mettre à l’écoute de ses besoins est quelque chose de très important :

D’abord c’est reconnaître que j’ai des besoins, que je n’y réponds pas toujours de façon la mieux adaptée, et que peut-être il y a certains besoins auxquels je n’apporte même aucune réponse,

Par exemple,  êtes-vous sûre de bien vous occuper de votre besoin de reconnaissance, ou d’estime de soi, ou de réalisation de soi? Où en êtes-vous avec votre besoin de sécurité matérielle, affective ?  Ce ne sont là que des exemples.

 

Ensuite se mettre à l’écoute de ses besoins c’est

pendre conscience de ma personne, de mon Être dans toutes ses dimensions, c’est ce qui va me permettre d’installer l’harmonie entre le corps, le cœur et l’esprit,

identifier qui je ne suis pas, à travers mes croyances, mes peurs, mes doutes, mes opinions, les pensées inculquées, les programmations que j’ai mises en place à partir des il faut, des je dois

découvrir ce qui m’anime, et m’autoriser à poser un oui ou un non authentique,

découvrir qui je suis au-delà des apparences, quelles sont les valeurs que je porte en moi, et que je veux manifester à l’extérieur,

me relier à mes émotions sans les juger, sans les limiter, sans les étouffer, sans les refouler

mettre du sens sur le pourquoi je suis ici et découvrir qu’est-ce que je suis venue réaliser, c’est-à-dire qu’est-ce qui fait sens dans ma vie

reconnaître que j’existe et me reconnecter à l’élan de Vie qui est en moi.

 

La crise Patricia, va donc permettre de laisser émerger les déséquilibres au niveau de vos différents besoins, mais aussi au niveau de vos polarités, c’est-à-dire de la façon dont vous êtes reliée et dont vous vivez votre féminin et votre masculin.

 La crise permet de mettre en place un processus de déconstruction des schémas qui ne fonctionnent plus pour nous. Elle se déclenche toujours à un moment où l’inconfort est devenu insupportable, parce que certains des besoins ne sont pas entendus.

Vous êtes sans doute arrivée Patricia à ce moment de votre Vie, où certains de vos besoins demandent à être entendus et appellent des réponses adaptées : quel est ce besoin ou quels sont ces besoins, qu’il  faut aller regarder en face ? quel lien avez-vous avec ce ou ces besoins ? et par quelles émotions est-ce que se manifeste?

Cette démarche lorsqu’elle est conduite en profondeur permet vraiment de se reconnecter à son Être intérieur, à sa graine de Vie, et d’y puiser les ressources nécessaires pour se réaligner sur son axe de vie.

 

La crise est un passage, une transition; elle permet de fermer des portes et d’en ouvrir d’autres. Et c’est à vous Patricia de décider de quelles portes vous avez en-vie d’ouvrir. Il est important pour cela de vous faire confiance, faute de quoi vous vous en remettriez aux autres pour décider à votre place, et cela ne fonctionne plus pour vous.

Ouvrez la porte de votre Coeur sans retenue, sans crainte, sans limite, sans attachement; et voyez où ce chemin vous mène.

Je voudrais pour terminer vous proposer 2 pratiques pour vous aider à ouvrir cette porte, et faire  remonter instantanément votre vibration vers la Joie, l’Amour et l’Harmonie intérieure ; il s’agit de la gratitude et du don.

On croit que pour être heureux il est nécessaire de posséder, d’acquérir tout un tas de choses. Mais la véritable joie, celle qui dure dans le temps, et qui ne dépend de rien d’autre si ce n’est que de nous-même, la vraie joie vient de ce que l’on donne ou de ce que l’on fait pour quelqu’un d’autre, sans attente de retour.  La générosité du Cœur ne nous appauvrit jamais, au contraire elle nous enrichit.

De la même manière, démarrer sa journée et la terminer sur des pensées de gratitude, a pour effet de vous sentir abondamment et intérieurement riche, et dans la joie.

Remerciez pour tout ce qui vous a déjà été donné,
Remerciez pour tout ce qu’il vous est possible de donner (un regard, un sourire, un bonjour, un baiser, un geste de tendresse, une parole d’affection…),
Remerciez pour tout ce qu’il vous est possible de recevoir.

 

La gratitude est une vibration qui nous maintient en bonne santé physique, morale et mentale, et qui est à portée de chacun de nous !!

Voilà Patricia je souhaite que cette réflexion apporte sur votre chemin un peu de chaleur et de lumière. Ne redoutez pas l’obscurité, elle est juste là vous vous indiquer les parts de vous qui ont besoin d’être éclairées. L’obscurité conduit toujours vers la lumière.

La crise, comme le printemps, fait partie des cycles naturels de la Vie, de la création. Accueillez-la avec sérénité, et si vous le pouvez remerciez le fait de la vivre, faites-en une opportunité, celle de grandir en conscience, de vous ouvrir à d’autres possibles, et de guérir en vous de tout ce qui doit l’être.

Si vous désirez Patricia, aller plus loin dans votre réflexion sur l’écoute des besoins, je joins un lien vers une page de mon blog où vous trouverez plus d’informations.  de l’écoute de nos besoins, à la réalisation de soi

 

Je souhaite à Patricia et à celles et ceux qui se reconnaîtront dans ce qui précède, de belles prises de conscience et une belle re-naissance.

 

Voilà si vous aussi vous souhaitez m’adresser votre question,
vous pouvez le faire à l’aide du formulaire, il suffit de cliquer ci-dessous sur

La Question du Mois

La seule condition est de vous inscrire à l’InfoLettre de mon blog
www.enrichissezvotrevie.com si vous ne l’êtes pas déjà.
Allez-y c’est gratuit et c’est sans risque!

Ce texte est également disponible en vidéo .
Pour y accéder cliquez sur l’image

Si vous aimez cette rubrique, merci de me le faire savoir,
par un commentaire, un like  … ! ou en m’envoyant votre question !

Etat de crise

 

 

 

 

 

 

Rejoignez-moi sur 

 

 

Postez un commentaire

Inscrivez-vous et recevez mon InfoLettre mensuelle